-A +A

Côtoyer de vieux bahuts

À l'Usine Aillot

On se laisse emporter par la dimension de cette ancienne usine et son exposition qui nous transporte vers une autre époque.

Profil

Mélanie

Visite en mode rétro

Dès l’arrivée, tous nos sens sont en éveil. On est d’abord impressionné par le lieu : une grande usine bâtie de briques, de tôles, de tuiles et d’armatures métalliques, située entre la voie de chemin de fer et le canal. Où l’on apprendra au cours de la visite qu’on y fabriquait notamment des cylindres à vapeur et rouleaux compresseurs.

Un accueil chaleureux et un sourire qui met du baume au cœur accompagne les explications qui mènent au départ de la visite. Et voilà, on y est, lâché dans la fosse aux géants de fer ! L’euphorie nous gagne, notre âme d’enfant resurgit inéluctablement…

J’ai croisé une star de cinéma !

Une impression saisissante d’être comme tout petit dans ce grand hangar où se côtoient camions, bus, épicerie d’époque, moteurs, matériel en tout genre… Puis, l’odeur de vieille mécanique nous accompagne, les véhicules sont garés là, les uns à côté des autres, ces grosses bêtes de métal plus impressionnantes les unes que les autres. On n’a alors qu’une seule envie : grimper à l’intérieur et rêver, une fois installé au volant, que l’on traverse le désert mené par une quête des plus extraordinaire… C’est d’ailleurs le cas de ce Berliet GBC 8 6x6 Sahara, le premier camion à traverser le désert de Ténéré puis à ouvrir les lignes transsahariennes destinées à ravitailler les villages et les sites pétroliers. Conduit par Lino Ventura dans le film 100 000 dollars au soleil, le GBC partagera la vedette avec les autres Berliet de Bernard Blier et Jean-Paul Belmondo !

Un lieu atypique animé par des passionnés

Mettre en scène sa collection de camions, le propriétaire, François Gambut en rêvait et il l’a fait ! Lors de notre cheminement entre les véhicules, on ressent pleinement la passion de ce féru collectionneur de camions et d’objets d’époque. Mais pour en savoir plus et pour terminer la visite sur une note conviviale, il est impératif de passer par le bar associatif pour échanger quelques mots avec les passionnés du jour avant de quitter les lieux. À la belle saison, des spectacles et des concerts viennent animer cette galerie pour le plus grand bonheur des visiteurs.