Le Petit Théâtre

Coup de théâtre au château !

L'ancienne halle conque qui abrite le Petit Théâre, Le Creusot. © Creusot Montceau Tourisme.

À l'origine Manufacture Royale des Cristaux et Émaux de la Reine Marie-Antoinette, le château de la Verrerie abrite deux halles qui se distinguent par leur forme conique : les anciens fours de fusion du verre de la cristallerie.   

Afin de recevoir les clients prestigieux de l'entreprise Schneider (rois et reines, présidents de la République et chefs d'États du monde entier, princes, sultans, maréchaux, etc.), Eugène II Schneider lança de grands travaux d'embellissement du château au début du XXe siècle. Dans l'une des halles coniques, il fit aménager un magnifique petit théâtre par son architecte Ernest Sanson, entre 1905 et 1910.

Le Petit Théâtre vous ouvre les portes de l’univers intime et feutré des réceptions de la famille Schneider.

Il règne dans ces lieux une atmosphère historique bien particulière !

Dès l'entrée, admirez les teintes et les ors du Petit Théâtre, la hauteur de sa coupole et le splendide trompe-l'œil de son dôme. Le trompe-l’œil présente un aigle bicéphale entouré d'angelots qui tendent une draperie portant l'inscription « À la Reine » sur un fond de ciel brumeux. Dans le style XVIIIe, les motifs de son décor s'inspirent du Petit Trianon, réalisé à Versailles par Gabriel et offert en 1774 à Marie-Antoinette par Louis XVI.

Observez les masques du théâtre grec sous la coupole, puis des fresques représentant les saisons. Les colonnes, creuses, métalliques et recouvertes de bois participent à l'acoustique unique des lieux. Un décor imitant un rideau avec des cordons et des glands (également peints en trompe-l'œil) entoure la salle.

Aventurez-vous en coulisses, dans les loges des artistes sous le théâtre, ou encore dans la régie, placée sous la scène, pour découvrir le mécanisme fascinant du théâtre orchestré par les régisseurs de l’époque.